Arrêt sur article #2: Femmes de l’ombre

Elles l’ont écrite, mais l’Histoire les a oubliées.

La plateforme journalistique The Conversation Australia publie depuis la fin de l’année une série sur des femmes courageuses qui ont défié leur époque, chacune à leur manière, mais que les livres et les hommes n’ont pas retenues.

A ce jour, dix portraits, rédigés par des universitaires australiens, composent la collection. Une initiative qui répare une injustice et qui au passage rappelle que l’écriture de l’Histoire est toujours subjective.

L’Australienne Elsie Masson, photographe, écrivaine et voyageuse intrépide.

La Liégeoise Théroigne de Méricourt, révolutionnaire féministe.

La Russe Lydia Chukovskaya, éditrice, écrivaine, amie héroïque.

La Néerlandaise Petronella Oortman et sa gigantesque maison de poupées.

Hop Lin Jong, une immigrante chinoise dans l’Australie blanche des premières années.

Caterina Cornaro, la dernière reine de Chypre.

Ruby Lindsay, une des premières designer graphique de l’Australie.

La Pythie de l’oracle d’Apollon à Delphes, grande prêtresse qui divulguait toujours la vérité.

Mary Jane Cain, militante en faveur des droits territoriaux des peuples indigènes.

Maria, une esclave à Manille qui résista à l’exploitation sexuelle.

Pour (re)découvrir d’autres grandes femmes je vous conseille l’excellente chaîne youtube Virago de Aude GG qui présente toutes celles que l’on devrait connaître! Et c’est en français!

On ne les oubliera plus jamais!

Les autres arrêts sur images: #1 Le poids des mots dans la notion d’identité

Sources: The Conversation Australia
Image: Photo prise au détour d’une rue à Sydney

4 J'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.