Histoire de train: ce repère, Perec

Les trains de Nouvelle-Galles du Sud vont perdre un peu de leur lyrisme en même temps que leurs sièges réversibles. Rions noir

Au grand désespoir des pendulaires, le gouvernement de l’état a décidé de se passer des sièges réversibles pour sa nouvelle flotte d’Intercity. L’abandon de cette coquetterie doit permettre d’améliorer la sécurité, gagner de la place et alléger les coûts. Dommage. Mais que dirait George Perec?

Race fast, safe car

Les sièges des 512 nouvelles voitures resteront donc immobiles.

Pull up if I pull up

Quant aux voyageurs, ils apprendront à s’asseoir dos à la marche, comme tout le monde.

Sévère mal à l’âme, rêves

Mes autres rêveries: ici ou ou encore .

Sources: Le Sydney Morning Herald, ici.
Image et Gif: Dans les trains actuels de Sydney aux sièges réversibles.

7 J'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.