De l’indiscrétion de nos poubelles

Ce qu’il y a de bien avec le local à poubelles d’un immeuble, c’est que les curieux peuvent se faire une idée de leurs voisins, même dans les grandes villes où le tournus donne le tournis. A Sydney, les objets abîmés apparaissent aussi dans des lieux incongrus, et parfois c’est le déchet lui-même qui est inattendu. Florilège en douze clichés qui racontent le quotidien des habitants d’une mégapole au fil des mois.

D’autres textes qui pourraient vous plaire: une histoire d’autobus, ou de trains, d’hiver, de pluie ou de Noël.

3 J'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.