Noël au balcon…

L’Australie essaie ! Elle essaie même très fort d’invoquer la magie de Noël, alors que l’été bat son plein. 

Les chants qu’elle entonne lui rappellent à chaque refrain qu’elle n’en a pas, elle, de l’or blanc à cette période de l’année. Qu’importe, elle nous conte le froid, le vent, les habits en laine, le tintement des cloches gelées, la buée sur les vitres. Elle nous remémore les poèmes récités au coin du feu, les cheminées qui ronronnent leur bonheur, les villages endormis sous des couches de neige. La voilà qui parle aussi d’un Père Noël portant de lourdes bottes, une jolie bedaine et une grosse barbe pour défier les bourrasques tandis que, bien installé sur son traîneau, ses rennes l’emportent au loin.

Noël doit rester Noël, parce-que-c’est-comme-ça-un-point-c’est-tout! A Sydney, les sapins parfaitement symétriques ont des aiguilles en plastique, le vin chaud est servi glacé et la neige se vend en bonbonne au rayon bricolage. Les Pères Noël sont de gigantesques sculptures en milk crates. Parfois, ils sont torse nu, bronzés, musclés et courent le long de l’océan.

Noël prend un coup de chaud, soupire-t-on. Tout cela n’a pas l’odeur de notre enfance, celles des oranges cloutées de girofle, du froid qui pique et des nuits qui luisent de guirlandes multicolores, regrette-t-on même. Non, vraiment, Noël ne peut pas être estival !

Les pieds en éventail

Et puis, le 25, les pieds en éventail, on se surprend à fêter sur la plage, face à un coucher de soleil qui étire ses rayons longtemps, longtemps. On se dit qu’il fait frisquet à cause d’une petite brise légère et on se dit qu’on n’aurait pas dû garder son maillot de bain mouillé sous ses vêtements. Et on se dit surtout que pour une fois on n’est pas déçus de ne pas avoir vu le moindre flocon tomber, que profiter d’une longue journée, plutôt que d’une longue nuit, c’est plutôt agréable. Mais que la prochaine fois, pour ne pas rivaliser avec Rudolph, on n’oubliera pas la crème solaire !

Mes autres rêveries: ici ou ou encore .

2 J'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.